Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 19:06
Février 2016

Commençons par la playlist du mois.

Les filles

Sympathique, mais trop vague. Sur un format aussi court, il faut mieux centrer l'action sur une ou deux choses, mais là on a le foot, le péage, la musique et même l'amour. Un peu brouillon.

*

Essaie de mourir jeune.

Alors, celui-là, je ne l'ai pas compris. Je veux dire, cette fois-ci contrairement au premier, le réalisateur suit un truc et ne le lâche pas. Donc, il n'y a pas trop d'informations, mais pour ma part j'ai compris leurs relations qu'à la fin, puis, même si c'est bien joué, ça reste trop incompréhensible. Pourquoi s'attaquer à un sujet du genre sur un court-métrage, c'est un format bien court, pour traiter d'un sujet où je ne vois pas où veux aller ou dire le réalisateur.

*

Le repas dominical

Cette fois-ci ce court-métrage est en animation, plus particulièrement en dessin animé. Fort sympathique, car le réalisateur arrive à nous faire sentir le malaise qu'il peut y avoir. Pour ma part, à quelques détails prêt, je me suis retrouvé dans ces longs dimanches interminables avec la famille. Les questions gênantes, les discussions sur la pluie et le beau temps ... Parfois, ça m'a fait sourire, parfois mis mal à l'aise. Je ne dirais pas que c'était une bonne surprise, mais le thème était bien amené, bien suivis sans trop ni peu. De plus, c'est une voix-off, qui nous fait la narration de l'histoire, ça m'a semblé plus être un compte qu'un court-métrage.

*

Belle gueule

Ce n'est pas le genre d'histoire qui me parle, mais je dois dire que le thème est bien amené et bien traité. La réalisatrice ne s'éparpille pas, au contraire, elle traite d'un thème plutôt basique, mais sans pour autant en faire trop. Bien joué, simple, tout en étant très touchant.

*

Toutes des connes

Court, mais donne bien un aperçu de la douleur que l'on ressent qu'en nous sommes largués par l'être aimé. Nous suivons, durant cinq minutes environ un homme largué par sa copine, les moments douloureux, sa façon de s'en sortir, puis une nouvelle rencontre et un nouveau départ, jusqu'au moment où sa bien-aimée le quitte et c'est reparti ...

Même si ce court-métrage est vraiment, mais vraiment court, on ressent toute l'intensité de la chose, l'amour peut être long à guérir, mais l'intensité est tellement forte qu'on aimerait que ça disparaisse assez vite, comme si c'était un simple mini-film.

*

La fin du dragon

Celui-là m'a drôlement émus. Le thème est un peu plus sérieux, nous suivons les enfants d'une femme qui est dans le comas que l'on débranche. Pourtant, on ne suit réellement que l'une des filles. Celle qui au début, semble le plus détaché de la situation, mais en fin de compte c'est peut-être dont le décès touche le plus. Car la femme se remet en question, c'est plutôt la fin d'une vie pour elle, pour mieux renaître de ce départ. Après les passages avec le docteur m'ont bien fait rire, je le trouve génial comme médecin.

*

H recherche F

Encore une fois, un court-métrage en dessin animée. Même si cette fois-ci on se rapproche des différends types d'art, enfin de peintures qu'il y a pu exister durant notre histoire. Il n'y a pas de voix pour celui-là, seulement les bruits qui rythment le film. Nous suivons un jeune homme artiste, qui cherche sa muse.

*

Jeunesse des loups-garous

Histoire banale, une simple romance dans la vie de tous les jours, pour des jeunes adultes. Rien de très extraordinaire. J'ai bien aimé, mais ça reste assez monotone, hormis le côté le vol de vélos qui m'a bien fait rire.

*

Dernière porte au sud.

Pour celui-là nous avons un film d'animation, raconté par un enfant. L'atmosphère est assez flippant en soit, je trouve. Puis, ce côté un petit peu malsain je trouve, mais tellement bien fait. On ne sait pas si la mère aime ou déteste son fils pour ce qu'il est. Pourtant, la fin reste tragique et on peut se remettre en question sur la façon dont pensent les enfants.

*

Errance

Très bien réalisé et pourtant tout le long ça m'a mis mal à l'aise. Le personnage principal que nous suivons durant toute son escapade à Paris, dégage quelque chose de malsain. Alors, l'acteur joue très bien et l'ambiance est au rendez-vous. Donc il est très bien, même si pour ma part je n'ai pas aimé.

*

Au sol

Le dernier court-métrage, sur lequel j'ai peut-être le plus pleuré. Un couple doit partir en Angleterre en urgence, avec leur bébé, mais ils ont oublié le passeport du nourrisson. Donc, l'un d'eux doit rester au sol, pour récupérer les papiers. C'est une course contre la montre où tous les événements vont se lier contre la jeune femme, mais une hôtesse va l'aider pour qu'elle puisse partir. Un grand moment de soutien et surtout la fin avec un remerciement venant du coeur.

Février 2016
Février 2016

J'étais encore une fois tombé dessus par hasard et je dois dire que je ne regrette pas. Je ne me suis pas pris la tête et je l'ai regardé en version censuré. Après, ça ne change pas grand-chose à l'histoire. Il faut savoir, que cette anime et également le manga est un ecchi.

Le contexte peut paraître très violent, malsain ... Mais le côté humour fait ressortir la chose différemment. Nous avons des personnalités bien différentes, mais c'est ça qui rend la chose aussi marrante parfois.

Février 2016
Février 2016

J'aime beaucoup le studio Pixar et Disney n'en parlons pas. Le thème de l'histoire me plait beaucoup et puis on m'en avait parlé en bien. J'ai adoré le film, j'ai passé un très bon moment, j'ai ri, pleuré et je me sentais proche des émotions. Un très bon film pour la famille. Je ne sais pas quoi dire de plus, à part qu'il est bien et je le recommande.

Février 2016
Février 2016

A l'époque je voulais le voir, mais je n'ai pas pu. La bande-annonce m'avait donné envie et j'ai bien fait de le voir. Après, on voit pas mal de moments drôles, mais pas tout, donc on découvre encore des choses drôles durant le film.

Il faut savoir que je n'aime pas les films d'espions, mais là j'ai adoré, car pour une fois on voit une femme et pas le genre canon qu'on a l'habitude de voir, malgré que je trouve que l'actrice est vraiment mignonne.

Le genre 007 avec une bonne dose d'humour, un vrai régal.

Février 2016
Février 2016

La bande-annonce m'avait parlé et le film encore plus. N'étant plus à l'école depuis des années c'est un vieux souvenir. A l'époque je peux dire que j'étais une DUFF, même si ce n'était pas autant prononcé que dans le film. Même si je le savais, je n'ai rien fait pour changer, je me plaisais là-dedans.

Après pour revenir au film, je l'ai bien aimé, mais ça reste vraiment un film pour adolescent, comme il y en a tant. Bien, mais pas incontournable.

Février 2016
Février 2016

Comme beaucoup de gens de notre époque, j'ai connu ce livre grâce à la série des livres Twilight. Vu comment Bella en parlait, ça m'a donné envie de le lire. Je l'ai acheté et mit beaucoup de temps avant de le lire. Je dois dire également, que je l'avais déjà entamé une première fois, mais l'ai très vite lâché, car je n'accrochais pas.

Depuis, j'ai grandi et me suis mis à lire de plus en plus et donc je me suis dit que ça serait bien que je le lise. Et je dois dire, que je me suis pris une claque monumentale. Bien sûr, il faut se replacer dans le contexte du moment, car à l'époque où le livre est sortie, il n'était pas possible d'écrire ces choses. L'auteur nous plonge dans deux familles, sur deux générations, mais nous voyons la noirceur de toute l'intrigue. Ces histoires d'amours impossibles, cette violence, nous mets rapidement mal à l'aise, mais nous fait vivre une sorte de passion qui ravage tout sur son passage.

J'avais un peu peur avec la littérature classique, mais là je dois dire que ça me donne envie d'aller voir ce que les autres auteurs peuvent me proposer. Je sais bien que ça ne sera pas la même chose, mais bon on peut avoir de bonnes surprises.

Carrément génial.

Février 2016
Février 2016

J'ai connu l'anime sur J-one, mais je voulais en savoir plus, car l'anime s'arrête avant la fin du manga, qui n'est d'ailleurs pas encore terminé.

L'anime reprends bien l'intrigue et pas de grandes nouveautés. Donc l'histoire continue, avec notre héroïne toujours amoureuse de son ami d'enfance. Pourtant, rien ne se passe de ce côté, au contraire, on a l'impression qu'ils font tout pour ne pas se mettre ensemble et puis c'est sans compter un autre personnage masculin qui fait son apparition.

Février 2016

Aussi le mois de février a été la sortie de l'épisode 9 d'Eldarya, mais également l'épisode 29 d'amour sucré.

Février 2016

Dans l'épisode précédent, nous apprenions que Mery avait disparu et donc une bonne partie de l'épisode consiste à le chercher, puis par la suite faire des recherches sur les disparitions qui ont peu avoir dans la forêt.

Nous finissons l'épisode avec une seule illustration possible. C'est un peu dommage, mais nous ne voyons ni les garçons, ni même notre héroïne. Je trouve, comme pour les épisodes, que ça nous apprend encore sur l'univers qui nous entourent. Sur cet épisode, on n'apprend rien sur la façon de rentrer chez nous, toute notre attention est tournée vers ces histoires. Ni trop court, ni trop long, puis la nouvelle fonction, pour les combats sont sympathiques, tout comme pour les armes.

Donc en gros, je dirais que c'est bien pour bien qu'on apprenne un peu plus sur ce monde, mais on n'avance pas vraiment vers notre objectif, ce qui n'est pas plus mal, ce serait dommage de terminer au bout de dix épisodes. On en apprends un peu plus sur les garçons, mais ce n'est pas la principale intrigue.

Février 2016

Le dernier épisode se terminait en apothéose, avec notre CDC qui nous embrassait. Nous reprenons donc l'histoire à cet instant, un peu gêné, mais surtout heureuse, nous demandons cependant aux garçons que ça reste discret pour le moment. Ensuite, nous apprenons qu'il va y avoir une journée dédier entièrement à l'art et notre sucrette doit choisir une activité, de préférence avec le CDC pour avoir l'illustration.

Il y a cinq illustrations possibles, notre sucrette avec son CDC. J'ai trouvé ça marrant de lier l'art avec les sept péchés capitaux. Même s'il y en a deux qu'on ne voit pas, la luxure, Su' décide dès le départ de l'exclure et on ne peut pas en vouloir à l'équipe de le faire, vu que ça reste un jeu tout public. En second, c'est la gourmandise qui n'est pas du tout exploiter par les différents groupes, mais on apprend que c'est l'intervenant qui s'y colle.

Pour ce qui est du comportement de notre héroïne, j'ai vraiment eu parfois l'impression à faire à une gamine de quatorze ans, plutôt qu'une fille de seize / dix-sept ans. De quoi elle a peur ? Bon après, je sais que c'est pour la suite de l'intrigue, surtout que suite à cette journée de l'art, une exposition (donc journée porte ouverte) va avoir lieu. Elle ne veut pas que ces parents s'énervent encore, en particulier son père, mais bon il n'a pas l'air si méchant ce monsieur.

Au niveau des illustrations, rien à redire, elles sont magnifiques et j'ai hâte de voir la suite.

L'arrivée du personnage de fin, me dit rien qui vaille.

Vu que je l'ai fait avec tous les mecs, j'ai presque eu de la peine pour Alexy, quand je l'ai fait pour Kentin. Alors, oui, c'était plus que sûr qu'Alexy a des sentiments pour Kentinou, mais là, vu que Su lui demande clairement il ne s'en cache pas, avouant même qu'il savait qu'il n'avait aucune chance. D'ailleurs, si notre CDC n'est pas Kentin, j'aimerais bien que l'équipe fasse quelque chose à ce niveau, car on n'est pas obligé d'être homosexuel pour tomber amoureux d'une personne du même sexe. Enfin bref, ça pourrait être marrant et grave touchant.

Par rapport aux rumeurs que j'ai pu voir, comme quoi que Rosalya serait enceinte je n'y crois pas du tout, mais beaucoup on fait un rapprochement entre ce que dit Lysandre et Su fait d'ailleurs allusion à sa grande fan. Pour ma part, que c'est un rapport avec la famille des deux frères, je pense que c'est possible, mais il se peut également que les deux trucs ne soient pas liés. Je crois que c'est sur l'épisode 28 ou 27 que Nina disait qu'elle voulait dire un truc à Lysandre, je me souviens plus trop ce qu'elle disait, mais quoi qu'il en soit, est-ce que ça ne pourrait pas être ça. La petite s'est confessée et Lysou a peut-être peur de nous le dire, pour ne pas que cela crée une dispute. Enfin, on verra la suite quand celle-ci sortira.

Février 2016

Les deux petits montages du mois,

Une vidéo sur un anime crack avec comme thème "Bitch"

En second le petit montage d'images, sur WOW toujours, mais cette fois-ci allons au bois des chants éternels du côté horde.

Février 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by lallyanna
commenter cet article

commentaires

Miku-chan 03/03/2016 21:56

Un excellent article, une fois de plus ! ;-)

lallyanna 04/03/2016 12:08

Merci beaucoup Miku-chan tu es toujours là et ça me motive ^^

Présentation

  • : Le blog de lallyanna
  • Le blog de lallyanna
  • : Ce blog recensera toutes les choses que j'aime. Livres, séries, films, musiques, jeux vidéos, mangas ... Donnant la possibilité de découvrir des choses mais également de pouvoir commenter sans dénigrer. Sur ce blog vous pourrez trouver de tout, donc si certaines choses vous dérangent veuillez s'il vous plait passez votre chemin. Merci à tous et bon visionnage.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Catégories